514-754-0383

HALTÉROPHILIE MONTRÉAL

JEUX OLYMPIQUES-PÉKIN-2008

FRANCIS LUNA GRENIER: BIOGRAPHIE

Francis Luna Grenier a été introduit à l'haltérophilie au travers du camp sportif de Sports Montréal. À ce moment, il n'avait aucune idée de ce qu'était l'haltérophilie, or l'intérêt pour ce sport fut instantanée au moment où il effectua son premier épaulé. Cette passion, Mario Parente l'avait cerné et à titre d'entraîneur chef du club d'haltérophilie de Montréal il incita Francis à revenir en dehors du camp de jour pour s'entraîner avec l'équipe. Le coup d'envoi était réussi et le début d'une longue épopée sportive s'amorçait.

Francis compétitionne pour la première fois en octobre 2000 et pèse sous la barre des 40 kg, il réussit alors ses six tentatives et conclu la compétition avec un arraché de 35 kg et un épaulé jeté de 45 kg, ce qui lui vaut sa première médaille d'or. Francis aspire, dès lors, aux plus hauts sommets en haltérophilie et ne ménage pas ses efforts à l'entraînement. Il établit son premier record québécois, 7 mois plus tard lors du tournoi des Jeunes Louis-Cyr. En octobre 2002, il prend part à sa première compétition internationale. Il s'agit d'une compétition opposant les Québécois aux Américains. Francis y décroche la médaille d'or avec un épaulé-jeté de 105 kg. Quelque mois plus tard, en janvier 2003, il gagne son premier titre au championnat canadien junior dans la catégorie des moins de 56 kg, titre qu'il conservera pour les 4 années suivantes. Lors de cette année, Francis établira sa marque aux Jeux du Québec, au championnat canadien senior, au championnat panaméricain scolaire en remportant à chaque fois la première place. L'année 2003 sera marquée par sa première participation au championnat du monde junior tenu à Hermossillo au Mexique. Francis prendra part à ce championnat mondial sans interruption de 2003 à 2007 et progressera de la 15e à la 8e position.

En 2006, il prend part à sa première compétition internationale senior soit les Jeux du Commmonwealth où il terminera en 7e position, durant cette même année il rafle la médaille d'or au championnat canadien senior et se qualifie pour son premier championnat du monde senior. Au cours de cette année, la carrière de ce jeune athlète est marquée par le décès de son entraîneur ,Mario Parente, ainsi que par une importante blessure au genou droit qui le tiendra à l'écart de l'entraînement pour une période de 3 mois. Ce repos forcé l'obligera à prendre les bouchées doubles lors de son retour puisqu'il restera, à partir de ce moment, un an avant les qualifications olympiques. C'est ainsi que Francis entame sa préparation sous la tutelle d'un nouvel entraîneur, André Kulesza. Ancien entraîneur de feu Mario Parente ainsi que de l'équipe canadienne d'haltérophilie il possède toutes les qualités afin d'encadrer la préparation de Francis jusqu'aux Jeux Olympiques de Pékin. Le succès de la nouvelle formation est retentissant, moins d'un an après son retour à l'entraînement Francis établi des records canadiens et se place en pôle position pour se qualifier pour les Jeux Olympiques. En mars 2008, l'équipe canadienne masculine remporte deux laisser-passer pour les Jeux Olympiques. En mai de cette même année, Francis obtient un de ces laisser passer suite à sa performance au championnat canadien senior où il remporte l'or dans sa catégorie, établissant un nouveau record canadien à l'arraché et raflant le titre du meilleur haltérophile canadien toutes catégories de poids confondues.

Il participe à l'été 2008 à la e édition des Jeux Olympiques à Pékin où il prendra la 17e position chez les moins de 69 kg avec des levés de 131 kg à l'arraché et de 162 kg à l'épaulé jeté. Suite à cet événement, il prendra un temps de repos et reviendra à l'entraînement au début 2009. En 2009, il remportera le championnat canadien senior et obtiendra son meilleur classement au championnat du monde avec une 13e position. En 2010, il remporte le championnat canadien senior, décroche une médaille de bronze au championnat panaméricain et devient champion du monde universitaire. Sa préparation en vue des Jeux du Commonwealth ainsi que du championnat du monde est interrompu par une blessure. Cette période marque aussi la fin de sa collaboration avec son entraîneur André Kulesza. Il sera en arrêt d'entraînement jusqu'à la fin 2011. Lors de son retour il tentera de se qualifier pour les Jeux Olympiques d'été de 2012, or l'équipe canadienne masculine n'obtient pas de laisser-passer pour les Jeux, de sorte qu'aucun haltérophile masculin ne peut compétitionner aux Jeux de Londres. Francis remporte, toutefois, le championnat canadien dans la catégorie des 69 kg.